Méthode de création de modules de FOS : la restauration

  • Avitice

Frello met à disposition de ses partenaires une solution de blended learning du français langue étrangère (FLE). Nous accompagnons nos clients à la mise en place d’un apprentissage mixte entre cours en présentiel et complément numérique.

 

Notre cœur de métier est la création de contenus pédagogiques FLE. Il nous arrive également de développer des contenus spécifiques sur demande, comme ce fut le cas avec la création de deux leçons de Français sur Objectifs Spécifiques (FOS) sur la restauration. Nous partageons dans cet article un retour d’expérience sur notre processus interne de conception de leçons sur objectifs spécifiques.

Nos supports pédagogiques actuels couvrent les niveaux A1, A2 et B1 et permettent, en accord avec le CECRL, de solliciter les différentes compétences de l’apprentissage du FLE : compréhensions et expressions écrite et orale, grammaire, lexique et phonétique.

 

Une association accompagnant des exilés dans leur formation professionnelle nous a commandé des modules de FOS sur la restauration. Nous sommes donc partis de l’analyse de leurs besoins pour concevoir un programme de formation en français sur objectif spécifique.

 

Pour citer Lehmann, un programme de FOS permet aux stagiaires formés d’apprendre « du français et non pas le français ». En effet, ces cours permettent de transmettre des savoir-faire utiles et des compétences linguistiques propres à un métier. Les besoins des apprenants sont spécifiques et s’inscrivent dans un cadre précis, un contexte professionnel donné.

 

Pour l’analyse du besoin, nous nous sommes appuyés principalement sur des professionnels du milieu pour récolter des témoignages et des données terrain : en discutant avec le chef cuisinier de l’ambassade de France en Chine ou en consultant des offres authentiques de traiteurs.

 

    Si vous souhaitez tester deux leçons de FOS (Les mesures d’hygiène - La commande de traiteur) contactez nous sur support@affinisoft.com

 

Les différentes étapes de conception de leçons de FOS : analyse du besoin, collecte de données puis didactisation

 

L’une des particularités du FOS, par rapport au FLE, est la nécessité d’atteindre des objectifs précis, et en général plus rapidement. Il ne s’agit pas de maîtriser le fonctionnement de la langue dans sa globalité, mais d’acquérir des savoir-faire et des savoir-être spécifiques à la discipline professionnelle visée :

 

  • Le FOS est né du souci d’adapter l’enseignement du FLE à des publics adultes souhaitant acquérir ou perfectionner des compétences en français pour une activité professionnelle ou des études supérieures. (...) L’objectif de la formation linguistique n’est pas la maîtrise de la langue en soi mais l’accès à des savoir-faire langagiers dans des situations dûment identifiées de communication professionnelles ou académiques. (Cuq, 2003 : 109-110)

 

Ces savoir-faire et savoir-être se caractérisent en outre par leur confidentialité : hormis les acteurs du domaine, ils ne sont pas maîtrisés voire même connus, par les locuteurs de la langue. Pour le concepteur d’activités pédagogiques de FOS, la première étape est donc d’identifier et de collecter ces contenus, tel que le notent Parpette et al. (p. 3) :

 

  • La première étape du travail de conception en FOS consiste à se familiariser avec le milieu cible pour en découvrir l’organisation, les fonctions, les acteurs et les discours, en d’autres termes à collecter un ensemble de données sur lesquelles s’appuiera l’élaboration du programme de formation.

 

Cette étape fournit les supports pédagogiques nécessaires à la conception de la séquence pédagogique, qui seront représentatifs des savoir-faire et savoir-être cités plus haut.

 

Nous avons créé deux leçons de FOS sur la restauration ; la première sur les mesures d’hygiène, la seconde sur la prise de commande par un traiteur, et nous avons donc dû identifier les demandes et analyser les besoins en la matière, et ce en consultant différentes bases de données. La collecte des données s’est déroulée ainsi :

 

  • Pour la compréhension écrite sur les mesures d’hygiène, nous nous sommes basés sur différents documents institutionnels ou de formation (Service public, CCI, Centre de gestion de la fonction publique ou AFPA). Ces documents (une dizaine au total) ont été synthétisés et leur niveau a été légèrement adapté au B1.

     

  • Pour la compréhension orale sur les mesures d’hygiène, nous nous sommes basés sur les tutoriels vidéo mis en ligne sur YouTube. Là encore, le contenu a été synthétisé pour la création de notre propre vidéo, dont le contenu a été adapté au niveau visé également.

 

  • Pour la compréhension écrite sur la prise de commande par un traiteur, nous avons utilisé des appels d’offres authentiques, récoltés dans le milieu associatif.
  • Pour la compréhension orale sur la prise de commande par un traiteur, nous avons interviewé un professionnel, en l’occurrence le chef cuisinier de l’ambassade de France en Chine.

     

 

Ces documents ont ensuite été didactisés aux fins suivantes : 1) vérification des compréhensions globale et détaillée ; 2) découverte des savoir-faire et savoir-être liés à la discipline travaillée ; 3) découverte du champ lexical et des constructions syntaxiques visés. Les extraits audio ont été par exemple découpés en plusieurs séquences.

 

Dans le module de lexique, certains termes évidents pour les natifs sont présentés aux apprenants.

Mais, dans la démarche de Frello, le travail sur le lexique ne se limite pas à l’acquisition d’une liste de vocabulaire.

Il est aussi demandé aux apprenants de restituer des informations présentées dans les deux compréhensions écrite et orale, c’est-à-dire des informations qui ne reposent pas uniquement sur la compréhension linguistique, mais également sur les savoir-faire du FOS travaillé.

 

D’un point de vue méthodologique, la démarche de Frello est inductive et active en trois étapes :

 

1) l’apprenant est d’abord sollicité en tant qu’observateur de la langue :
2) d’autres activités viennent ensuite confirmer et ancrer ses observations :
3) et il est enfin demandé à l’apprenant de restituer les savoirs acquis :

 

La leçon se termine par un ensemble de tâches qui simulent ce qu’un professionnel a réellement à accomplir dans le cadre de son activité.

 

Pour la création de ces leçons, Frello a dressé une liste de compétences à acquérir. Il va de soi que, pour la création d’un programme, il s’agira de créer un référentiel de compétences attendues dans chacun des domaines professionnels ciblés. Pour la création de ces divers référentiels, nous nous baserons sur une enquête de terrain dont la méthodologie reposera sur la littérature académique traitant de la question.

 

Une méthodologie rigoureuse et éprouvée

 

Notre méthodologie, présentée tout au long de cet article, se veut rigoureuse, dans un effort d’objectivité, et éprouvée.

 

Elle peut être utilisée facilement pour la création de nouvelles leçons et appliquée à d’autres thématiques, comme le monde des affaires sur lequel nous nous penchons actuellement.

 

  Si vous souhaitez tester deux leçons de FOS (Les mesures d’hygiène - La commande de traiteur) ou encore demander une démonstration, contactez nous sur support@affinisoft.com

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
AviTice Solutions -  Hébergé par Overblog